La possibilité d’une rencontre

Tenter d’approcher une réalité presque imperceptible, parcourir la ville à la recherche d’une présence intime au détour d’une rue, au sein d’une architecture, dans le flux des passants et le hasard du quotidien urbain. La ville m’attire, elle me donne le désir de l’arrêter pour mieux l’approcher. La photographier me permet d’aller à la rencontre de ces instants d’intimité afin d’évoquer notre urbanité, de déceler l’empreinte de la ville sur l’humain.
 
La ville est dans l’homme presque comme l’arbre vole dans l’oiseau qui le quitte
Ferreira Gullar  
Eclipses
Correspondances
error: Content is protected !!